Accueil A L'AFFICHE Coupe du monde des clubs Japon 2015, défaite de Mazembe, explications de...

Coupe du monde des clubs Japon 2015, défaite de Mazembe, explications de l’entraîneur.

PARTAGER
CARTERON

Lors de la conférence de presse à l’issue du match Mazembe- Sanfrecce d’Hiroshima

, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions à l’entraineur de Mazembe. Voici ce qu’ont été ses réponses.

Franck Kitenge

Regrettez-vous d’avoir laissé Kidiaba sur le banc, au cas où ce n’est pas le cas, quelle était la vraie raison de la défaite?

Patrice Carteron

J’avais à ma disposition l’intégralité de l’effectif de l’équipe à part : Solo Sante, Tshongo Kabasu qui reviennent de blessures, c’est un choix sur la semaine que nous venons de passer, je ne peux pas avoir des regrets il y a eu tellement d’écarts à tous les niveaux…  Peut-on regretter quand on n’a pas été présent dans un match ? Je  ne pense pas que les joueurs soient fautifs. Depuis plusieurs semaines, il a fallu s’habituer avec notre championnat, les joueurs sont partis en sélection.

FK :

Quelle était la vraie faille dans ce match ?

PC :

On a eu trop peu de temps pour recréer selon moi quelque chose, on n’a jamais eu d’âme dans l’équipe. Aujourd’hui, la principale raison de cette défaite est à ce niveau là.

FK : Vous êtes connu pour votre force de caractère, vous avez l’habitude de faire face à différentes pressions, où est passé le Carteron auquel on est habitué ? À quel moment du match aviez senti que rien n’allait ?

PC :

C’est difficile de répondre à cette question parce qu’on a toujours l’espoir, on a fini avec beaucoup de joueurs offensifs, encore une fois, c’était une grande rencontre compétition, je pense qu’avec le recul il aurait fallu plus de temps pour préparer cette compétition, et on en a manqué. Vous parlez de caractère mais il y a des jours sans et c’était le cas aujourd’hui, alors blâmer les joueurs, c’est trop facile. Il faut reconnaître qu’on n’a pas su se préparer, on a raté notre préparation qui a été courte.

Ca ne sert à rien de s’énerver, après cette défaite ? il faut rester lucide et maintenant on est tous fautifs, moi en premier, c’est pour 9a que je suis très calme, on a raté notre début de préparation, j ai raté mon match ainsi que les joueurs. Au prochain match, nous allons essayer de relever la tête et de montrer une autre image de Mazembe.

Seulement, avant le premier match, lors de la conférence organisé par la FIFA  , devant plus de 50 journalistes du monde entier et l’unique Congolais que j’étais, le coach du Tout Puissant était plus confiant, vantant au passage les infrastructures du club qui n’avait rien à envier aux grands clubs occidentaux et  l’accompagnement sans faille apporté au Club des Corbeaux par le manager du Club, monsieur Moïse Katumbi.

Depuis Osaka au Japon

Franck Kitenge

1 COMMENTAIRE

  1. Mauvais coaching. Il n’a pas bien utilisé les joueurs à sa disposition et en plus n’a pas pu corriger la faille en faisant une mauvaise lecture du jeu.
    Carteron out ! your are fired.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here