Accueil ACTUALITE Province : La Fondation N’singa UDJUU lance ses activités dans le Congo...

Province : La Fondation N’singa UDJUU lance ses activités dans le Congo profond.

PARTAGER
Fondation N'singa Udjuu

La Princesse Anne Marie N’singa Molasoko, Présidente de la Fondation Joseph N’singa Udjuu a entrepris une démarche d’information et de sensibilisation à travers le territoire de Kutu qui a vu naitre son père, Joseph N’singa pour une meilleure appropriation des actions et missions de ladite fondation à savoir , son engagement pour le bien-être de ses compatriotes par un accès à de soins décents, à des meilleures conditions d’études pour les jeunes congolais et un accès pour tous à la justice ainsi qu’à une garantie des droits humains sur le territoire congolais.

Ce périple a débuté dans la localité de Bendela , l’une des portes d’entrée dans la Province du Mai Ndombe en provenant de celle du Kwilu .

Elle a ainsi parcouru le territoire de Kutu , particulièrement à Bendela, Semendua , Bokoro , Dungu , Mbien et les localités et villages environnant. Sur son chemin , elle a visité des écoles à l’image de l’école primaire Bolingo de Semendua, l’institut N’singa Udjuu (une réalisation de la fondation ) à Nsontin , des institutions médicales notamment l’hôpital de référence de Bokoro , celui de Dungu , le centre médical « luka kimia » au même titre qu’une dizaine de centre de santé dans une dizaine de village ont bénéficié des dons en médicaments et accessoires médicales (tensiomètres , thermomètres…) récoltés auprès de bienfaiteurs basés en France .

Dans les écoles et les instituts supérieurs , après un constat amer sur les conditions d’études des jeunes, Anne Marie N’singa Molasoko a recueilli les désidératas de ses congénères pour des plaidoyers auprès de bailleurs de fonds . C’est le cas des instituts de techniques médicales (ITM) et l’institut technique et professionnel de Semendua qui organise des enseignements techniques en menuiserie et mécanique dont les salles de pratiques souffrent du manque de matériels didactiques adaptés aux réalités et technologies actuelles , le cas de cette école a été inscrite dans les projets d’appels de fonds urgents pour sauver les 500 apprenants de cette formation qui jadis bénéficiait des appuis en matériels par le canal du patriarche N’singa qui il y a une quarantaine d’années contribuait avec ses émoluments.

Tout au long de sa tournée , la princesse Anne Marie N’singa a sensibilisé les jeunes filles pour se préserver des grossesses non désirées et de privilégier les études dans le cadre d’une campagne à venir ciblant cette catégorie de la population en collaboration avec L’organisation non gouvernementale ENFEN (Espace National Femmes et Enfants) que dirige Mademoiselle Noella Nyange Kalumba .

Parlant des activités et de l’existence de la fondation portant son nom , le patriarche Joseph N’singa Udjuu a inscrit cette action la logique de la relève renseigné-t-il : « Nous avons fait notre part, et nous les hommes , avons échoué. Il est temps que les jeunes et femmes soient accompagnés , biensûr dans le respect des anciens ».
Premier Ministre , Ministre , député , Président du conseil judiciaires et mandataires d’entreprises publiques honoraire dans son pays , il se dit confiant quant à la prise en main de la main par sa fille ainée , la Princesse Anne Marie N’singa Molasoko .

Franck Kitenge
Photos /Franck Kitenge / www.congo-discovery.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here