Accueil ACTUALITE Congo-Brazzaville : Le député Denis Christel lève la voix !

Congo-Brazzaville : Le député Denis Christel lève la voix !

PARTAGER
Denis Christel :
Denis Christel : "Ce que je crois".

Il y a quelques semaines, le Député de Oyo en république du Congo, Denis Christel Sassou Nguesso a rendu public ce qu’il pensait de plusieurs réalités socio-économique de son pays à travers un ouvrage ( « Ce que je crois » ) d’une soixantaine de pages qui retrace en fait sa pensée et ses projets.

A côté de ses occupations officielles, Denis Christel Sassou Nguesso est l’initiateur de la Fondation « Perspectives d’avenir » qu’il dirige et à travers laquelle il œuvre dans les actions sociales auprès de ses concitoyens, pour la plupart des jeunes.

Dans cet ouvrage, le député : rend compte de son travail d’élu et d’acteur social, en même temps, il partage sa vision et ses projets avec ses lecteurs en abordant essentiellement des questions liées au droit à l’éducation et à la formation, au droit à la santé , au développement agricole, à la citoyenneté et la solidarité en invitant ses congénères à regarder dans la même direction pour arriver à des meilleures perspectives d’avenir.
Denis Christel : "Ce que je crois".

L’auteur voudrait porter un autre regard sur l’économie de son pays : « Certains de nos sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco : le Trinational de la Sangha, l’ancien port d’embarquement des esclaves de Loango (Kouilou), le domaine royal de Mbé (Pool), le parc national de Conkouati-Douli (Kouilou) et celui d’Odzala-Kokoua (Cuvette Ouest et Sangha). Les pays qui ont mis en valeur les sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, dès lors qu’ils avaient une infrastructure hôtelière, ont vu un afflux de touristes, un tourisme de niches, des personnes avec un fort pouvoir d’achat. Une voie à suivre, créatrice d’emplois et qui générera des devises. Si la fondation contribue à former des jeunes dans ce secteur, à terme l’Éducation nationale devra doter le pays d’un centre de formation à ces métiers, performant et de haut niveau. Et s’il est nécessaire de s’associer, un temps, avec une école hôtelière qui a l’expertise et le savoir-faire, et qui dispense une formation qualifiante et pratique dans le cadre d’un restaurant et d’un hôtel d’application, faisons-le ! Jamais des chaînes hôtelières n’investiront dans nos départements si elles ne sont pas en mesure de trouver du personnel en nombre et qualifié ».

Il trouve même des modèles dans l’élan de développement de certains pays voisins ; « Si d’autres ont pris cette voie, ces chantiers sont à notre portée. Concevoir le Congo de demain, c’est à la fois être ambitieux et pragmatique ».

Dans ces quelques lignes, le député de Oyo et Président de la fondation « Perspectives d’avenir » met un accent très visible sur les jeunes dans l’éducation et la formation , les femmes surtout dans le domaine médical et l’accès à des soins de santé dignes du siècle actuel.

Entre les lignes, ce livre brandit un plaidoyer qui ressemble à un sursaut inspiré sur quelques faiblesses dans l’action des décideurs au quotidien. Il se refuse de pousser à croire que rien n’a été fait précise-t-il « Loin de remettre en cause ce qui a déjà été réalisé, les progrès accomplis, je m’inscris dans une impulsion et une dynamique nouvelles, dans une démarche partenariale, appelant à la mobilisation de tous les acteurs, que ce soit l’État, les Collectivités locales, la société civile dont naturellement les entrepreneurs, les ONG, mais aussi nos concitoyens autour des objectifs que j’ai assignés à cette fondation ».

Mais pour certains, le fils du Président Sassou caresserai des ambitions de briguer un jour la magistrature suprême après lecture de cet ouvrage aux allures de projet de société , autant il est plein d’ambitions mais aussi porteur d’espoirs à croire plusieurs jeunes qui ont parcourus cet ouvrage.

Franck Kitenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here