Accueil ACTUALITE Félix Tshisekedi en Angola : les jalons d’une coopération bénéfique posés.

Félix Tshisekedi en Angola : les jalons d’une coopération bénéfique posés.

PARTAGER
Première visite d’Etat du Président Félix Tshisekedi en Angola
Première visite d’Etat du Président Félix Tshisekedi en Angola/Ph. PEDRO PARENTE

Le Président Félix Tshisekedi pour sa première visite d’Etat, est sur le sol angolais. Il a échangé avec son homologue Joao Lourenço au Palais Présidentiel à Luanda , ce 5 février 2019.  Dans leurs échanges , l’angolais Lourenço a souligné que les deux pays ne pouvaient ignorer la sécurité de la longue frontière commune (plus de 2 500 km), tout en proposant la signature des accords dans les domaines de la sécurité, de l’ordre public et des migrations.

João Lourenço a vivement souhaité que les deux Etats passent à la concrétisation des différents compromis et projets entre les deux voisins (Angola et RDC). Les deux Chefs d’Etats ont abordé également les questions relatives à des investissements dont les deux pays tireraient profit notamment dans le secteur des ressources minérales et du commerce en général en mettant un accent particulier sur celles transfrontalières (Les congolais et les angolais ont développés dans l’informel, des échanges commerciaux sur plusieurs points de leurs frontières communes).

L’Agence angolaise de presse  renseigne aussi que Le président angolais a indiqué qu’il souhaitait discuter et négocier l’approvisionnement en électricité des provinces angolaises de Cabinda et du Zaïre (nord) et des autres régions frontalières de la RDC.

L’homme d’État angolais a suggéré de mieux explorer les chemins de fer de Benguela (CFB) et le port de Lobito afin de faciliter le flux de mineurs exportés du Katanga vers les marchés internationaux et d’ouvrir la porte aux importations en RDC.

João Lourenço a déclaré que les deux pays peuvent partager leurs expériences pour surmonter des défis tels que le manque d’infrastructures, l’électrification, l’industrialisation et le chômage.

Le président angolais estime que chaque pays a beaucoup à offrir en termes de gains réciproques et de résolution de nombreux problèmes communs.

Franck Kitenge / Source AngolaP/Photo PEDRO PARENTE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here