Accueil A L'AFFICHE Vague des naufrages dans le Mai Ndombe : Les femmes lèvent la voix.

Vague des naufrages dans le Mai Ndombe : Les femmes lèvent la voix.

PARTAGER
Dynamique des femmes du Mai ndombe- DYFEMA
Dynamique des femmes du Mai ndombe- DYFEMA

La dynamique des femmes de la province du Mai Ndombe (DYFEMA), une structure regroupant les femmes originaires de cette province organise en ce mois de juin 2019, une messe d’action de grâce en mémoire des victimes et familles touchées par le dernier naufrage du 27 mai 2019 ayant occasionné une quarantaine de morts dans la province du Mai Ndombe sur le Lac du même nom sur le tronçon Inongo – Lokanga .

La province du Mai Ndombe est en grande partie occupée par les eaux, ce qui contraint la population de cette partie de la RDC de privilégier la navigation comme principal moyen de déplacement au regard de l’état des routes et de longues distances à parcourir.

La vague des naufrages enregistrés sur le lac Mai Ndombe est dû notamment au non respects des conditions d’embarcations imposée par les autorités et la faiblesse de l’Etat congolais face à des armateurs qui embarquent sans respecter le tonnage de leurs engins.

A quoi ressemblent ces embarcations ?

Dans la plupart des cas, des baleinières sans bouées ni gilets  de sauvetage tirées par des moteurs souvent défectueux qui défient le mauvais temps.

Plusieurs naufrages et toujours pas de solutions ?

A l’heure où, le pays et la province du Mai Ndombe sont dirigés par des nouvelles autorités, la gestion de ces catastrophes devraient les préoccuper pour éviter dans l’avenir, de compter des morts de plus.  Et appliquer les mesures prises par leurs prédécesseurs, est une partie de solution.

Les femmes de la province du Mai Ndombe voudraient cette fois-ci s’investir pour des solutions durables. «Après la messe en mémoire des victimes et début d’un plaidoyer pour lutter contre les naufrages, nous allons nous y pencher » nous confie l’une des membres de DYFEMA.

Franck Kitenge

Photo : Patrick Ntumba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here