Accueil A L'AFFICHE Jean Pierre Bemba à Kinshasa : Son message.

Jean Pierre Bemba à Kinshasa : Son message.

PARTAGER
Jean Pierre Bemba à Kinshasa- Crédit Photo Dynamique Bemba Président
Jean Pierre Bemba à Kinshasa- Crédit Photo Dynamique Bemba Président

C’est un Jean Pierre Bemba en pleine forme qui atterrit à Kinshasa le 23 juin 2019 à 6h à bord d’un jet privé. Un comité d’accueil restreint l’attendait au pied de l’avion ; les cadres du mouvement de libération du Congo (MLC) son parti et certains leaders de la plateforme politique « LAMUKA » conduite par Martin Fayulu et Adophe Muzito.

Le cortège quittera l’aéroport de Ndjili quelques heures après l’atterrissage pour atteindre la place Sainte Thérèse dans la commune de Ndjili , lieu prévu pour le meeting. Une foule a pris d’assaut le lieu pour suivre le message du leader du MLC.

Bemba a circonscrit l’historique de son combat de la rébellion, à la création de son parti,  sa participation à la gestion du pays en passant par les dialogues qui ont conduit à son entrée dans les institutions, des élections de 2006 à sa détention à la Cour pénale internationale (CPI) qu’il condamne. Il s’insurge contre le tribalisme que certaines langues voudraient coller à la plateforme LAMUKA. Bemba rappelle que le MLC a connu plusieurs Secrétaires Généraux de diverses origines ethniques autre que la sienne et à l’homme de rappeler que son épouse est du centre.

Le message clé.

Dans un style plutôt participatif, Jean Pierre Bemba a dialogué avec ses compatriotes passant en revue les grandes questions liées à l’actualité : l’après élection, la sécurité à l’Est du pays , le virus Ebola, le social des congolais, l’économie …

Jean Pierre Bemba continuera à défendre les intérêts du peuple congolais, et affirme que le pays ne se développera que si la sécurité y est assurée. Pourtant, renchérit-il, « à Béni et en Ituri les morts n’en finissent pas ».  Bemba déclare qu’il avait en son temps rétabli la paix entre les hemas et les lendus , tribus de l’Est de la RDC et condamne le fait que ses compatriotes perdent la vie suite à la manipulation des politiques et non de la mésentente entre communautés. Il lance un appel à la cessation des exactions dans cette partie du pays et insiste sur le fait qu’il faut la sécurité pour en finir avec Ebola.

Pour  Jean Pierre Bemba, le pays est divisé entre ceux qui connaissent la volonté du peuple et ceux qui croient en autre chose. Bemba reconnait que la corruption tue le pays depuis l’indépendance, il sollicite que la lutte soit sérieuse car elle gangrène encore la cité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here