Accueil A L'AFFICHE RDC-Culture : « Coronavirus : Redevenir homme », la nouvelle parution dans...

RDC-Culture : « Coronavirus : Redevenir homme », la nouvelle parution dans la sphère des livres

PARTAGER

Par Jean-Luc MWAMBA 

Les éditions Orcan Creative Multimedia annonce ce samedi 16 mai, la sortie d’une nouvelle œuvre philosophique dénommée « Coronavirus : redevenir homme » à la fin du mois de mai 2020. Cet ouvrage est le fruit de l’auteur Fita Fita Dibwe dit Cheik Fita.

Pour ces 120 pages de contenu, tout est parti du mois d’Avril 2020 lorsque l’auteur Cheik Fita est interné dans un hôpital bruxellois parce qu’il est atteint par le Coronavirus. Son séjour dans l’unité Covid-19 de l’hôpital  le pousse à réfléchir sur ce que le monde vit avec les dégâts causées par cette pandémie, une réflexion de sur le devoir de l’homme vis-à-vis de son propre être. L’auteur avait déjà vécu pareille situation à deux reprises : en 1978 à Kolwezi avec l’invasion de la ville par des rebelles, puis en 1998 à Kinshasa avec la tentative d’assaut sur la ville par d’autres rebelles.

Pourquoi cette œuvre ?

Pour les éditions OCM, ce livre est non seulement un témoignage de cette expérience, mais aussi une réflexion philosophique profonde sur la pandémie du coronavirus et les responsabilités passées et à venir de l’homme. Si l’homme ne veut pas vivre dans le futur une expérience pire que celle-ci.

Les éditions OCM œuvrent depuis 2015 dans l’édition d’auteurs congolais ou étrangers écrivant sur la république démocratique du Congo via des romans, du théâtre, des essaies, des reportages et des biographies.

Quid sur l’auteur ?

Cheik Fita

Grand Prix National du Théâtre en 1987, Parlementaire de 1992 à 1997. Il est l’auteur d’une trentaine de pièces de théâtre à succès et a déjà publié une dizaine de livres. Depuis 2006 il est rédacteur du Web-journal « Info en Ligne des Congolais de Belgique avec pour lien cheikfitanews.net. Philosophe, dramaturge et journaliste, il est né en 1954 à Shinkolobwe au Sud du Katanga et il vit actuellement en Belgique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here