Accueil A L'AFFICHE Tribune de Me Yogo : L’efficacité de l’union sacrée pour la nation...

Tribune de Me Yogo : L’efficacité de l’union sacrée pour la nation passera par l’existence du seul guide : Félix A . Tshisekedi

PARTAGER
Me William Daddy Yogo
Me William Daddy Yogo

L’actualité en République démocratique du Congo est dominée par la mise en place d’une force politique initiée par le Président Félix Antoine Tshisekedi .Et  plusieurs reflexions et avis sont portés sur la place publique . C’est le cas de l’avocat William Daddy Yogo, partisan du renouveau politique dans son pays et mieux connu pour ses positions tranchées dans les questions politiques d’intérêt. Il  s’est exprimé  sur cette question d’actualité.

Pour Maitre William D. Yogo , le conditionnement de l’Union Sacrée pour la Nation passe par le poids politique post électoral.

Me William Daddy Yogo
Me William Daddy Yogo

L’âme de l’Union Sacrée réside dans le changement du leadership qui était incarné par deux personnalités politiques dont les membres de leurs familles politiques respectives n’avaient pas d’élégance réciproques qui avait donné naissance aux humiliations subies par le chef de l’Etat.

Tout  porte à croire que pour vivre l’efficacité de Union Sacrée, les alliés de la défunte coalition qui viennent dans ladite Union n’aient que pour guide, le chef de l’Etat nonobstant les intérêts politiques de leurs partis respectifs. Le peuple quant à lui, ne pourra trouver son compte que dans la conséquence de la bonne marche des intérêts négociés pour la conduite des affaires de l’Etat après l’installation du nouveau gouvernement.

Fondamentalement, le décès du FCC-CACH n’est que le changement à la tête d’une coalition inévitable notamment , la redistribution des cartes afin de soulager tant soit peu certains marginalisés du FCC, afin de renforcer et rehausser le pouvoir de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’actuel chef de l’Etat. Ils devront faire avec car avant les élections de 2023, la majorité parlementaire a un fond et arrière plan JKK quoi que la traversée de certains kabilistes, afin de suivre les directives officielles qui seront celles de l’Union Sacrée.

Je comprends la position de Lamuka, mieux encore d’Ensemble de Moïse Katumbi et le Mouvement de Libération du Congo (MLC) de Jean Pierre Bemba , la donne actuelle est complexe mais l’idéal serait de comprendre l’intérêt du souverain primaire , l’électeur.

Personnellement,  je crois au chef de l’Etat dans sa démarche actuelle et j’estime que le cap 2023 devrait être préparé dans les meilleures conditions et  un climat serein.

Miser sur les partis politiques et les législatives afin d’avoir l’équilibre politique qu’ il faut avec deux pôles bien distincts : la Mouvance présidentielle et l’Opposition tout en évitant le cas d’une Présidence fragilisée par une majorité détenue par un groupe peu fidèle au Président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here