Accueil A L'AFFICHE RDC : Décès N’singa Udjuu – Son parcours (Extrait de ses...

RDC : Décès N’singa Udjuu – Son parcours (Extrait de ses mémoires).

PARTAGER
Joseph N’singa Udjuu / Parcours
Joseph N’singa Udjuu / Parcours

Avant sa mort, N’singa Udjuu Joseph avait consenti d’écrire ses mémoires par des entretiens avec le biographe congolais Franck Kitenge et les éditions OCM pour repondre au besoin de partager son expérience et raconter son parcours dans la vie publique congolaise. Des informations obtenues obtenue de la maison d’édition nous vous proposons quelques lignes.

Joseph N’singa Udjuu est né le 29 septembre 1934 à Nsontin , une petite localité du territoire de Kutu dans la province du Mai Ndombe, ex –Lac Albert.  Il en est originaire par le groupement des Bamoshe.

Né d’un père catéchiste, N’singa Albert, très attaché à la religion catholique et d’une mère ménagère, comme toute ces femmes fortes qui tiennent leur foyer dans les villages et cité africaines, Mokaju Flora a su l’être pour ses enfants.
Issu d’une famille de 8 enfants dont 5 filles (Antoinette, Francisca, Marie, Juliette et Henriette) et 3 garçons (Sans compte, Pierre et Joseph N’singa Udjuu).

N’singa a passé toute sa jeunesse dans sa province natale, le Mai Ndombe.

Sa scolarité s’est déroulée premièrement à l’école primaire de la mission catholique de Makaw ; les Humanités latines au Petit Séminaire de Bokoro , une formation élitiste qui recourt à la sélection des plus brillants pour intégrer les études en qualité de séminaristes et être prêt pour certains d’intégrer la vie de prêtre . Les mêmes bâtiments accueillent aujourd’hui les petits enfants de la génération de Nsinga Udjuu avec les mêmes enseignements mais moins d’enthousiasme chez les tous petits.

Il entame des études de Philosophie (3 années) et Théologie (1 année) au Grand Séminaire de Kabwe au Kasaï, plutôt que de se lancer sur la voie de la prêtrise, Nsinga Udjuu a décidé de s’orienter vers des études de droit, il finira ainsi Licencié en Droit de l’Université de Lovanium en 1963, actuellement Université de Kinshasa dans la même génération qu’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

Quelques fonctions occupées par N’singa Udjuu Joseph :

  • Conseiller Juridique du Gouverneur Provincial du Lac Léopold II à Inongo en 1963 .
  • Ministre Provincial de l’Intérieur et de l’Information à Inongo en 1964
  • Elu Député National et Député Provincial en 1965
  • Vice-ministre de l’Intérieur de 1965 à 1967
  • Ministre de la Justice de 1967 à 1968 ;
  • Délégué du Gouvernement aux discussions sur le Contentieux Belgo-Congolais à Bruxelles ;
  • Co-fondateur du Mouvement Populaire de la Révolution
  • Ministre d’Etat chargé de l’Intérieur de 1968 à 1970
  • Ministre Délégué à la Présidence de la République en 1970 
  • Président Délégué Général de l’Institut National de Sécurité Sociale (I.N.S.S) de 1975-1980
  • Membre du Comité Central du M.P.R et Premier Vice-Président élu du Bureau du Comité Central de 1977 à 1981
  • Premier Commissaire d’Etat (Premier Ministre) de 1981 à 1982
  • Président du Conseil Judiciaire de 1986 à 1990
  • Secrétaire Permanent du Bureau Politique du M.P.R de 1990
  • Président du Directoire Provisoire du M.P.R en 1990
  • Président National du Parti Politique « Union Chrétienne pour le Renouveau et la Justice » U.C.R.J en sigle depuis 1991
  • Membre de la Conférence Nationale Souveraine (C.N.S) de 1991 à 1992
  • Elu Conseiller de la République par la Conférence Nationale Souveraine et Membre du Haut Conseil de la République, Parlement de Transition de 1992 à 1994
  • Président du Groupe des ALLIES aux concertations politiques du Palais du Peuple à Kinshasa et co-signataire des Accords du Palais du Peuple
  • Ministre des Transports et Communications de 1994 à 1995
  • Ministre des Réformes Institutionnelles, de la Justice et Garde des Sceaux de 1995 à 1996
  • Ministre du Plan et de la Reconstruction Nationale en 1997
  • Participant aux Assises de la Consultation Nationale à Kinshasa en 1999
  • Membre de la Commission Paritaire chargée de la révision du Décret-Loi / N°194 du 29/01/1999 relatif aux Partis et regroupements politiques et du Décret-Loi/N°195 du 29/01/1999 relatif aux Associations Sans But Lucratif et aux Etablissements d’utilité publique en 2000
  • Investi Chef Coutumier de KAKAA dans le groupement de Bamoshe, Territoire de Kutu, Province de Bandundu en 2003
  • Membre de l’Alliance Nationale des Autorités Traditionnelles du Congo
  • Elu Député National aux Elections Législatives de 2006 à 2011
  • Elu Rapporteur de la Commission Permanente politique, administrative et juridique de l’Assemblée Nationale de 2006 à 2011
  • Participation aux Assises des Concertations Nationales, en qualité de
    « Personnalité Historique » Octobre 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here