Accueil A L'AFFICHE RDC : Le ministre Yves Bunkulu de la jeunesse intéressé par le...

RDC : Le ministre Yves Bunkulu de la jeunesse intéressé par le projet « Réseau des Maisons de jeunes et de la culture »

PARTAGER

Par Travis Vilar

Lors d’une audience accordée à  Cheik FITA, écrivain et journaliste congolais vivant en Belgique,  Yves Bunkulu Zola Ministre congolais de la jeunesse et de l’initiation à la nouvelle citoyenneté et de la cohésion nationale, a été intéressé par le projet « Réseau des Maisons de jeunes et de la Culture » conçu par l’ACRDC, Alliance Citoyenne pour la RD Congo, une asbl de droit belge dont est membre l’écrivain congolais.

En séjour en RD Congo pour la journée mondiale de l’enfant africain et le suivi de SOS Goma 2021, Cheik FITA a profité de l’audience pour parler à l’homme d’état congolais de ce projet « Réseau des Maisons de jeunes et de la Culture ».

Qu’est-ce ?

S’il est une chose rare en RD Congo, ce sont les maisons de jeunes et de la culture dans les différentes communes. Bref, des lieux où les jeunes peuvent se rencontrer, se distraire, s’informer, se cultiver.

Hors, lors de la Conférence Nationale Souveraine, CNS à laquelle avait pris part Cheik FITA, une résolution avait été prise pour l’érection des maisons de jeunes et de la culture dans les communes et villes de la République.

Trente ans après, l’état congolais n’a jamais démarré l’exécution de pareil projet.

En Belgique l’asbl ACRDC avait conçu depuis plusieurs années le projet « Réseau des Maisons de jeunes et de la Culture » finançable entre autre par un jumelage entre communes de Belgique et communes de la RD Congo. Mais en RD Congo, le climat politique de l’époque ne se prêtait pas à pareille action.

Avec la Présidence de Félix Tshisekedi et l’importance qu’il accorde à la jeunesse ainsi qu’à son encadrement, il est  possible de matérialiser cela.

Cheik FITA a promis au Ministre Yves Bunkulu que l’asbl RDC enverrait dans les meilleurs délais ce projet. Ce qui permettra de voir les modalités de réalisation du projet, compte tenu de l’impact  que cela pourrait avoir sur les jeunes congolais.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here